Cox ou la course du temps Christoph Ransmayr

Par Didier Debroux - 5 octobre 2017

Fabuleux roman que celui de Christoph Ransmayr, sans doute le plus grand auteur autrichien contemporain. Avec « Cox ou la course du temps« , il nous entraîne, au XVIIe siècle, sur les traces d’un horloger. Pas n’importe lequel, Cox, le meilleur orfèvre de son temps. Un homme enfoui dans la tristesse après la perte de sa fille et une épouse emprisonnée dans le souvenir et le chagrin. Il réside à Londres, cité de violence, où l’on rend gorge et boyaux dans les quartiers infâmes. Une vie sans horizon. C’est lui qui sera sollicité par Quianlong, empereur de Chine, desposte sanguinaire, pour satisfaire un caprice: maîtriser le temps. Quianlong lui propose de venir à Pékin afin de concevoir une série d’horloges mesurant les variations du temps : le temps fuyant, rampant ou suspendu d’une vie humaine, selon qu’il est ressenti par un enfant, un condamné à mort ou des amants.

La notion temporelle est variable et propre à chacun. Comment la mesurer, la dompter? Dans la cité interdite, sous le joug de l’horreur d’une dictature de naissance, Cox va déployer son talent, son génie. Et l’auteur d’apporter une poésie sublime au coeur d’une mécanique horlogère aux rouages complexes, métaphore d’un monde toujours d’actualité.

Un roman hypnotique, passionnant, précis, qui emprunte à la fable l’allégorie du genre humain. Bref, un régal!

Traducteur Bernard Kreiss
Parution le 23 aout 2017
336 pages

Retrouvez ce roman sur le site de l’éditeur Albin Michel

DES LIVRES QUI POURRAIENT VOUS PLAIRe...

84, Charing Cross Road | Helene Hanff

Un petit livre de rien. Une histoire vraie. Des lettres. Des échanges. Et toute l'humanité entre les lignes... Vingt années de correspondance, débutée en 1949, entre une jeune américaine d’ascendance...

Lire

La seule histoire | Julian Barnes

Grand, très grand roman que celui de Julian Barnes où l'auteur explore avec brio la question: vaut-il mieux avoir aimé et perdre ou ne jamais avoir aimé? Un régal!

Lire

Anthologie essentielle | Fernando Pessoa

"La veille de ne jamais partir...". Tout Pessoa est dans cette phrase. S'il ressent l'appel du voyage, le poète reste sur le quai ; il sait que les continents qui...

Lire

Les enfants verts | Olga Tokarczuk

Délicieuse découverte que ce petit livre vert. Olga Togarczuk, romancière polonaise lauréate du Prix Nobel, dévoile avec une apparente simplicité ce conte philosophique se déroulant au 17ème siècle, prétexte à...

Lire

Fantômes | Christian Kiefer

Lorsque le jeune Ray Takahashi rentre de la guerre, plein d’espoir en l’avenir, il ne retrouve rien dans sa Californie natale de ce qu’il y avait laissé en s’engageant. Christian...

Lire

L’ami retrouvé | Fred Uhlman

Dans un style sobre, servit par une plume pudique, jamais larmoyante, « L’ami retrouvé », à la fois touchant et émouvant, réveille chez le lecteur l’intemporalité de l’horreur… Avec en...

Lire

Petites boîtes | Yôko Ogawa

La vie de la communauté s’articule autour de l’école maternelle, chargée du passé de dizaines d’enfants aujourd’hui absents. Dans ces locaux tout est petit, à l’image des êtres qui les...

Lire

Retour à Lemberg | Philippe Sands

C'est une époustouflante enquête que livre Philippe Sands dans ce livre puissant où d'une ville, de destins, l'auteur découvre son histoire pour conter celle de qui s'écrit avec une majuscule.

Lire