Le grand jeu Graham Swift

Par Dominique de Poucques - 31 août 2021

Graham Swift, auteur prolifique qui nous avait enchanté avec « Le dimanche des mères » en 2017, revient avec une histoire très habilement construite autour de trois personnages : un magicien, son assistante et un maître de cérémonie se produisant un été sur la jetée de Brighton. D’allers en retours, il promène le lecteur de 1940 au début de notre siècle, s’attardant au passage sur les années 59 et 60. Le récit présente un monde au bord de la transformation, un temps où le divertissement ne pouvait passer que par la scène, juste avant l’installation du petit écran dans les foyers. Il est surtout fascinant par la dualité que l’on y retrouve sans cesse : le bonheur et la culpabilité qui en découle, la double personnalité de l’acteur, la coexistence des sentiments propres au triangle amoureux, la fascination intemporelle pour la magie et le mépris qu’elle peut susciter dans un même temps : « Et il pensa une fois de plus […] à l’absurdité et à la nullité de cette chose qu’il avait néanmoins choisi de mettre au centre de son existence. » 

Graham Swift se glisse entre ces trois protagonistes, personnes ordinaires devenant trio phénoménal, déclencheur d’un continuel questionnement : « Qu’y a-t-il de plus extraordinaire : que les acteurs se transforment en ces autres personnes, ou que les gens deviennent de toute façon ce qu’on n’aurait jamais pensé qu’ils puissent être ? »

Le rythme de l’écriture est rapide, dynamique, le tout laissant traîner derrière lui un sillage empli de nostalgie pour une période depuis longtemps révolue.

Parution le 7 janvier 2021
192 pages
Retrouvez ce roman sur le site de l’éditeur Gallimard

DES LIVRES QUI POURRAIENT VOUS PLAIRe...

Verre Cassé | Alain Mabanckou

De sa plume ciselée, Alain Mabanckou tisse une galerie de portraits truculents, conjugue récits au goût sucré-salé, drôles, amers et dévoile de la vie, son authenticité, sa loufoquerie et ses...

Lire

Vent debout | Aurélie Giustizia

Roman OVNI, à mi-chemin entre Lewis Carroll et Boris Vian, illustrant superbement l’incapacité de l’être humain à avancer sans amour.

Lire

Tous tes mots dans ma tête | Églantine Éméyé

Églantine Éméyé livre avec sincérité et délicatesse cette histoire mi-fable, mi-roman, calquée sur sa double expérience de mère et de membre de famille d’accueil. Pour témoigner, pour expliquer, pour changer...

Lire

Bleu nuit | Dima Abdallah

C’est la dérive d’un homme aux prises avec ses démons et ses fantômes, reclus dans un univers aseptisé, en proie à ses angoisses. Lorsqu'il apprend la disparition de celle qu’il...

Lire

14 | Jean Echenoz

Après sa fabuleuse trilogie de romans biographiques (Ravel, Zatopek et Tesla), Jean Echenoz revient pour notre plus grande délectation avec un roman époustouflant! 14 Livre en toile de fond la...

Lire